Courrier à Mr le préfet

 

Marseille le 29 avril 2019

 

                                                                                                                                            Monsieur Pierre DARTOUT

Préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur,

 Préfet de la zone de défense de sécurité Sud,

                                                                                                       Préfet des Bouches-du-Rhône

                                                                                                           Boulevard Paul Peytral

                                                                                                                13006 Marseille

 

Objet : Situation des effectifs de secours du SDIS 13.

 

Monsieur le Préfet,

 

Nous nous permettons d’attirer votre attention puisque depuis plusieurs mois, le service d’incendie et secours des Bouches-du-Rhône souffre d’un manque important de sapeurs-pompiers professionnels.

Depuis une quinzaine d’années les effectifs de sapeurs-pompiers professionnels restent constants et le nombre de demande de secours ne cesse d’augmenter.

Ainsi, de nombreux centre de secours du département se trouvent de manière récurrente dans une situation dramatique où les effectifs sont inférieurs aux seuils contraints, limites normalement réservés à un jour de grève.

Cette situation ne peut pas perdurer car elle met nos concitoyens et les professionnels de secours que nous sommes en danger permanent. Nous ne pouvons pas accepter, par exemple, qu’un centre de secours comme Aix-en-Provence soit dans l’impossibilité d’armer un véhicule de feu urbain durant une nuit complète avec un effectif de 19 sapeurs-pompiers quand le règlement opérationnel départemental en prévoit 27.

Par ailleurs, le manque d’effectif professionnel n’est pas la seule raison de notre mal être. En effet, le SAMU des Bouches-du-Rhône ne cesse de nous solliciter pour des interventions de secours à victimes qui ne sont plus de l’urgence mais des missions de transports sanitaires normalement dévolues aux ambulanciers privés.

Nous vous sollicitons pour que la convention SAMU /SDIS 13 soit de nouveau examinée afin de redéfinir les missions affectées aux sapeurs-pompiers et aux transporteurs privés

 

Enfin, nous entendons dans les médias, que les fonctionnaires ne font pas les 1607 heures ! Les sapeurs-pompiers, Monsieur le Préfet, travaillent plus de 2000 heures et de surcroit, nous sommes de plus en plus victimes des violences de la rue.

Monsieur le Préfet, en votre qualité de représentant de l’Etat, garant de la sécurité des personnes et des biens, nous vous demandons d’intervenir auprès du Président du Conseil d’Administration Richard Mallié et du Directeur Départemental du SDIS 13 le Colonel Grégory Allione pour que des solutions soient rapidement envisagées et permettent aux personnels de secours d’exercer leurs missions dans de meilleures conditions.

 

Nous vous prions de croire, monsieur le Préfet ; en nos salutations respectueuses.

 

Pour la CGT SDIS13,

Hacène Hammoudi,

Secrétaire général.