Agression de Sapeurs-Pompiers

 

COMMUNIQUÉ

 AGRESSIONS DES SAPEURS-POMPIERS

 

 La CGT du SDIS13, a saisi le CHSCT au sujet de l’agression subie par nos collègues sapeurs-pompiers du CS Miramas.

Suite à l’action menée par la Fédération Nationale des Sapeurs-Pompiers ‘’TOUCHE PAS A MON POMPIER’’, nous demandons à connaître l’impact de cette campagne et les suites données aux agressions subies par les sapeurs-pompiers, au niveau national et particulièrement pour notre département.

Nous dénonçons, de nouveau, ces actes odieux menés contre les agents de notre établissement. Mais dénoncer n’est pas suffisant ! Quelles solutions pour protéger nos collègues en intervention ?

En date du 29 mars, une directive du ministre de l’Intérieur au Préfet des Bouches du Rhône lui signifiant de constituer une commission réunissant le Directeur départemental, le Président, les représentants du CHSCT et du CCDSPV afin de se concerter sur les solutions à envisager. Chose faite notre syndicat sera bientôt reçu.

La CGT avait mentionné l’intervention quasi systématique des forces de sécurité en interventions sur des zones du département connu pour la fréquence des actes de violences à l’égard des sapeurs-pompiers.

L’une des pistes évoquées aujourd’hui par le Ministère de l’intérieur semble celle-ci.

La CGT exige des pouvoirs publics, à défaut de faire cesser ces agressions, une implication sans faille et dans les meilleurs délais pour la protection des sapeurs-pompiers.

 

La CGT SDIS13.