Lettre du secrétaire général CGT aux agents du SDIS13

 

Marseille le 5 mai 2020

Lettre du secrétaire général CGT aux agents du SDIS13


 

Pendant toute cette période de pandémie l’ensemble de la CGT, sur le territoire national, s’est mobilisé pour défendre les intérêts des travailleurs.

La CGT du sdis13 n’a jamais cessé de relayer toutes les inquiétudes et interrogations liées au covid-19 des agents de notre établissement.

Dès le premier discours présidentiel sur la fermeture des écoles votre organisation syndicale CGT a porté les revendications sur la protection des agents.
Elle a demandé le maintien à domicile des agents considérés vulnérables face à ce virus mais aussi des agents dont l’état de santé d’un de leur proche le nécessitait.

La CGT a également revendiqué le maintien à domicile des agents  pour favoriser la garde de leurs enfants.

Tout au long de cette période de nombreux sujets comme les équipements de protection individuelle, les potentiels de garde, l’armement réglementaire des engins de secours, la règle de la pose des congés, les interventions dans les EHPAD ont fait l’objet de communiqués et d’interpellations auprès de l’administration de la part de vos représentants syndicaux CGT.

Alors que de nombreuses interrogations liées au manque d’uniformité d’application des consignes de la direction sur le département, demeurent sans réponse de la part de l’administration, vient se rajouter maintenant la problématique du déconfinement.

Votre organisation syndicale va être conviée à une réunion d’échanges sur le sujet et sera une nouvelle fois porteuse de l’ensemble des questions que l’on se pose sur le jour d’après….

En effet,  le déconfinement engendre en plus d’une grosse inquiétude pour la santé de nos enfants, une organisation familiale complexe liée à la reprise de la scolarité ou pas.
Nous demanderons une continuité de nos premières revendications évoquées précédemment sur le maintien à domicile.

Pas d’application de l’ordonnance sur l’imposition des congés aux agents administratifs et techniques mis en télétravail et mobilisés, même ponctuellement, ou confinés par obligation pendant la période.

La CGT interviendra pour favoriser les conditions de travail pendant ce déconfinement.
Le maintien de la mise en place du télétravail doit être poursuivi avec toutes les améliorations nécessaires pour que ce travail exécuté par les agents soit efficace.

Le 1er ministre s’est prononcé pour le maintien de la mise en place du télétravail, il n’y a pas sur ce sujet d’avant et d’après 11/05 ! Le SDIS13 se doit d’être à la hauteur de cet objectif.

La CGT sera pour un déconfinement très  progressif.

Des exemples d’organisation avec moins de personnels exposés doivent continuer à être mis en place pour que l’ensemble des agents puissent s’organiser afin d’être auprès de leur famille et d’éviter des brassages de personnels inutiles.

La priorité absolue du déconfinement restera la protection du personnel par la fourniture en nombre suffisant et nécessaire en EPI.

Le SDIS doit favoriser le dépistage des agents contaminés, des cas contacts sans symptômes (nouvelle consigne du 1er ministre) et l’isolement en protégeant la famille de l’agent si besoin à sa demande.

Il va falloir également que le SDIS veille aux statistiques du nombre d’interventions pour remonter si besoin les potentiels de garde et revenir au plus tôt au respect de l’armement réglementaire des engins de secours pour  avoir une réponse opérationnelle d’un service public de qualité.

Enfin pour que “Le retour à la normale” se fasse,  l’établissement se doit de pérenniser les gestes barrières, les désinfections quotidiennes dans les communs et de continuer dans le sens du respect de l’hygiène et de la sécurité tout au long des années à venir.

Une fois de plus vos élus CGT défendront vos intérêts.

 

Hammoudi Hacene
Secrétaire général CGT sdis