Télétravail oui… Mais pas au SDIS13…

 


Jeudi 18 mars 2021, allocution du premier ministre :

Jean Castex fixe ainsi comme objectif d’instaurer «au moins 4 jours» de télétravail par semaine

Mercredi 31 mars 2021, discours du président de la République :

« Le télétravail sera systématisé et j’appelle tous les employeurs et les télétravailleurs à y avoir recours à chaque fois qu’ils le peuvent »

Mais dès lundi 29 mars, le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, estimait que la généralisation et l’obligation d’un télétravail intégral pourrait potentiellement entraîner l’aggravation des “troubles psychologiques” chez certains salariés. “Au bout d’un mois, deux mois, trois mois tout seul dans un petit appartement devant Zoom ou devant une visioconférence ça crée des problèmes“.


Le SDIS a prétexté les risques de « perte de repère chez les agents » pour refuser le télétravail !!!

Le SDIS a choisi son camp en se rangeant du côté des organisations patronales, le Medef et ne favorise pas le télétravail mis en avant pour ses agents.

Nous renouvelons notre demande ;

Pendant cette crise sanitaire, et alors qu’un nouveau rebond apparaît, nous demandons à proposer aux agents dont les postes le permettent, et ils sont nombreux, une solution de télétravail. Les « travaux » annoncés sur le dossier uniquement les mardis jeudis et qui ne concernent, eux, que le télétravail « du quotidien », hors période de crise sanitaire.

 

La CGT du sdis13